Quels sont les différents types d’encensoirs qui existent ?

L’encensoir est un vase brûle-parfum qui peut être fabriqué en métal ou en porcelaine. Il est utilisé au cours des célébrations eucharistiques et a une valeur considérable. Toutefois, il existe une variété d’encensoirs, ce qui rend le choix difficile. Aussi, une chose est de choisir l’encensoir, mais l’autre est de savoir sans servir. Quels sont les types d’encensoirs qui existent ? Comment s’en servir ?

L’encensoir, qu’est-ce que c’est ?

L’encensoir est un récipient utilisé dans le but de brûler l’encens sur des braises de nature incandescentes. Il a plusieurs composants dont une cassolette suspendue à trois chaînes, une cheminée et une dernière chaîne qui sert à lever ladite cheminée. 

La possibilité d’obtenir plus d'informations ici en lisant cet article n’est pas exclue. L’existence de l’encensoir remonte au Vᵉ siècle et il a connu une évolution intéressante au fil du temps. 

Il est utilisé dans le culte de l’Église orthodoxe, au sein de la culture chinoise et dans plusieurs religions actuelles, voire anciennes. L’encensoir a une importance considérable, car il permet de rendre hommage à une personne, de la rejoindre, et ce, uniquement par le sens olfactif.

Quelle est la typologie des encensoirs ?

L’évolution dont a fait objet l’encensoir permet, à ce jour, d’en distinguer essentiellement trois. Chacun d’eux a des caractéristiques ainsi que des usages propres. 

Au titre de ces encensoirs se trouve l’encensoir en métal. Avec la possibilité de durer et de résister à la chaleur, cet encensoir fait de laiton ou de cuivre. C’est le genre d’encensoir souvent orné de motifs religieux ou traditionnels.

L’encensoir en porcelaine et l’encensoir électrique sont les deux autres types. En ce qui concerne l’encensoir en porcelaine, il est délicat et sert lors des cérémonies intimes. 

L’encensoir électrique, pour sa part, se sert d’une source de chaleur électrique pour brûler l’encens. On s’en sert pour les cérémonies extérieures pour lesquelles le recours au charbon de bois est inapproprié.

Comment se servir de l’encensoir ? 

L’utilisation qu’on fait de l’encensoir varie selon la religion dans laquelle on y fait recours. Au sein de la liturgie catholique latine, il est utilisé durant les grandes célébrations eucharistiques pour parfumer l’autel, la croix et les fidèles. Dans la liturgie orthodoxe orientale, il est aussi utilisé pour parfumer l’église. 

Chez les islamiques, l’encensoir sert à parfumer une maison, à créer une atmosphère calme et sereine durant la prière et permet aussi de souhaiter la bienvenue à un invité. Dans le bouddhisme, il est fait usage de l’encensoir pour symboliser la purification, la sagesse sans oublier la compassion. 

Il faut chercher à nettoyer l’encensoir après utilisation. Pour cela, l’encensoir doit être mis dans une grande boîte qui sera remplie par l’essence de térébenthine puis il faudra laisser tremper durant une nuit. Après cela, l’encensoir sera nettoyé avec un pinceau doux et la suie partira d’elle-même.

Quel encens choisir pour son encensoir ?

Sur le marché de vente, il existe plusieurs formes d’encens. Le choix doit être fait en fonction de celui qui est approprié à l’encensoir. Au cœur des différentes formes d’encens, il y a l’encens en grains, l’encens en poudre, l’encens en dhoops et l’encens en baguette.

S’y ajoutent l’encens en cône et le papier parfumé. Parmi tous les encens cités, un seul peut servir et est approprié à l’encensoir. Il s’agit de l’encens en poudre qui est souvent mis dans une navette accompagnant l’encensoir de façon régulière.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés