Pourquoi réaliser l’isolation rampants de toiture ?

L’isolation thermique des rampants fait partie des étapes à ne pas négliger pour faire baisser considérablement vos factures de chauffage. En procédant ainsi, vous améliorez le confort intérieur au sein de votre logement. Pour procéder à l’isolation thermique des rampants de toiture, il est vivement recommandé de solliciter les services des entreprises spécialisées dans le domaine. Sachez aussi que ce type de projet peut être subventionné par des aides d’État. 

La nécessité de faire l’isolation des rampants de toiture

En procédant à l'isolation de vos rampants de toiture, vous pouvez réduire les déperditions de chaleur au niveau du toit, sachant que ces dernières peuvent atteindre 30 %, selon l’agence de développement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME). En isolant efficacement les rampants, vous pouvaiez alors améliorer les performances énergétiques de votre logement. En effet, cette solution est efficace pour se débarrasser des ponts thermiques. 

Sujet a lire : Quelles sont les étapes pour transformer un balcon en jardin d’hiver avec un système de chauffage écologique ?

D’ailleurs, nombreux sont les avantages apportés par l’isolation des rampants de toiture. Cela inclut entre autres le coût modéré et les aides financières possibles, un meilleur confort en toute saison, la possibilité de gagner en surface habitable, l’amélioration de votre confort thermique, la baisse de votre facture de chauffage, l’économie d’énergie, etc. Ce type de travaux permet aussi d'augmenter la valeur de votre logement grâce à un meilleur classement sur l’étiquette énergétique. Comme votre logement sera moins énergivore, vous diminuerez votre empreinte carbone. 

Comment se fait l’isolation thermique des rampants de toiture ? 

L’isolation des rampants est une technique à la fois économique et rapide, vous offrant un rapport isolation-prix très intéressant. Cette méthode implique la pose transversale d’isolant entre les chevrons. Nombreux sont les isolants disponibles sur le marché, à savoir la laine de roche qui est très prisée pour son rapport qualité d’isolation-prix très compétitif. Après la pose, le technicien procède à l’ajustement de l’isolant avant de le compléter par l’installation d’un frein vapeur, afin d’éviter les problèmes d’humidité et de condensation. Cette méthode est plus adaptée au projet de construction, dans la mesure où la toiture est encore à nue. Le choix de l’isolant doit se faire en conformité avec les certifications délivrées par l’association pour la certification des matériaux isolants (acermi) ou par le centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). 

Avez-vous vu cela : Optimisez l'espace dans votre petit salon avec ces conseils pour aménager son canapé d'angle

Qu’en est-il de l’isolation des rampants de toiture en double couche ? 

Pour obtenir une isolation sous rampants de toiture à haute performance, les techniciens peuvent être amenés à appliquer une double couche d’isolants. Cela consiste à proposer une deuxième couche d’isolant de façon perpendiculaire après l’installation des suspentes. En procédant ainsi, vous assurez la continuité de l’isolation tout en limitant au maximum les fuites d’air. Ce type d’isolation sera complété par l’installation d’un frein vapeur.

À noter qu’il s’agit d’une technique plus coûteuse et plus longue par rapport aux autres méthodes. En plus de poser les suspentes pour maintenir en place la seconde couche d’isolant, le technicien doit encore poser des plaques de plâtre sur l’isolant, au cas où vous souhaiteriez rendre la pièce habitable.

Le choix des matériaux utilisés dépend de ses indices de performance. Pour comparer ces derniers, il faut se baser sur le coefficient de conductivité thermique lambda et sur la résistance thermique « R ».

Copyright 2024. Tous Droits Réservés